Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2017

Commerce : Entrée en vigueur de l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges

Le Rwanda, Oman, le Tchad et la Jordanie ont présenté leurs instruments d'acceptation au Directeur général de l'OMC, Roberto Azevêdo, portant le nombre total de ratifications au-dessus des 110 requises. L’entrée en vigueur de cet accord ce 22 Février 2017, qui vise à accélérer le mouvement, la mainlevée et le dédouanement des marchandises aux frontières, marque le début d’une nouvelle phase des réformes destinées à faciliter les échanges dans le monde entier et crée une dynamique importante pour le commerce et le système commercial multilatéral dans son ensemble.
La décision d'intégrer dans un cadre plus général l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges  a été prise à la neuvième Conférence ministérielle de l’OMC tenue à Bali en Indonésie  du 3 au 7 décembre 2013 puis le protocole y relatif a été soumis le 27 novembre 2014 à l’acceptation des Membres. Conformément à l’article X:3 de l’Accord sur l’OMC le Protocole prend donc effet à l’égard des pays l’ayant accepté…

OMC: Harmoniser les procédures portuaires pour soutenir l'économie Africaine

Le Directeur général Roberto Azevêdo se trouvait le 16 février 2017 à Dakar (Sénégal) pour des réunions avec le Président de la République Macky Sall, avec le Ministre du commerce Alioune Sarr, ainsi qu’avec d’autres fonctionnaires gouvernementaux de haut rang.
Dans le cadre de sa visite, il a également prononcé une allocution au “Forum des ports africains”, où il a souligné l’importance de la modernisation et de l’harmonisation des procédures portuaires en Afrique pour soutenir le processus d’intégration économique sur tout le continent. Il a aussi évoqué la façon dont l’OMC pourrait contribuer davantage au développement de l’Afrique et accroître sa participation à l’économie mondiale en aidant à réduire les coûts du commerce.

Le texte intégral de son allocution est disponible ici.

Source: OMC


Cameroun : Nouveau départ pour le transport urbain à Yaoundé

La mobilité urbaine dans la capitale camerounaise Yaoundé, connaîtra d'ici quelques jours une nette amélioration.
En effet il a été procédé au lancement officiel des la Société de transports et équipements collectifs de Yaoundé (Stecy SA), désormais en charge du transport en commun. La Stecy est le fruit d'un partenariat public-privé entre un groupement portugais et la communauté urbaine de Yaoundé et ceci répond aux standards internationaux en matière de planification transport urbain, notamment ceux de la banque mondiale.

Le contrat entre l’Etat du Cameroun et le consortium portugais, fait état d'un investissement à hauteur de 13 milliards de francs Cfa sur une période de 10 ans, avec une subvention annuelle de 1,6 milliard de FCfa par le gouvernement camerounais. Il est prévu à terme une flotte de 150 autobus, la construction de 26 terminaux modernes, dotés de toilettes, de points de billetterie et autres aménagements modernes, la construction de 65 abris-bus et de 579…

Côte d'Ivoire : Aérien - Nouveaux aéronefs pour la compagnie Nationale

Dans une récente sortie, Amadou Koné, ministre ivoirien des Transports a annoncé le renforcement de la flotte d’Air Côte d’ Ivoire, la compagnie aérienne nationale .Selon le ministre , Air Côte d’Ivoire est en plein essor avec une flotte croissante et des destinations qui se multiplient.
Ses offres de services se rapprochent peu à peu de celles des grandes compagnies", même si de nombreux efforts restent à fournir pour en faire un label proche des pionniers du secteur.

S'agissant des dessertes intérieures, il a souligné la forte implication de l'Etat dans la rénovation des aérodromes dans le but de créer plus de connectivité entre les villes du pays.
Il est à rappeler que la compagnie dispose d’une flotte de dix avions composée de quatre Bombardier Dash 8Q400,quatre airbus A319 et deux Airbus A320 .
Africa Blog Logistics




Opération de la plus grosse femme du monde, véritable Casse-tête Logistique

L'Egyptienne agée de 36 ans pour une demi 1/2 tonne de poids , Eman Ahmed And El Aty est arrivée en Inde , samedi dernier pour une opération chirurgicale à haut risque devant à terme, améliorer son état de santé et réduire considérablement son poids, as-t-on appris.

Ce n'est pas la plus aisée des opérations logistique, vue la complexité du sujet à transporter, qui n'est en rien similaire à un patient classique , ni une marchandise. Tous les professionnels approchés par nous, reconnaissent à l’unanimité  la complexité et le risque élevé de cette opération.

De l'obtention de visa jusqu'au transport de son domicile à l'aéroport puis, son transfert dans l'avion, opération à répéter à l'arrivée jusqu'à l’hôpital en Inde, plusieurs défis logistiques se sont imposées à l'équipe multidisciplinaire présente une dizaine de jours plus tôt auprès de la patiente .
C'est en effet grâce à un S.O.S lancé par le médecin Dr. Muffazal Lakdawala au ministre In…