Accéder au contenu principal

Le Roi Mohammed VI inaugure l'Institut spécialisé dans les métiers de l'aéronautique et de la logistique aéroportuaire de Nouaceur (ISMALA)

Quelques dirigeants africains comprennent peu à peu l'importance de concentrer plus d'investissement dans l'accroissement des pôles logistiques.

Cette démarche du Roi Mohamed VI , vient renforcer la position du Maroc parmi les leaders du domaine sur le continent.
 
Bon à Savoir :
 
 La logistique par sa fonction et par son volume d’emplois constitue un élément essentiel du dynamisme économique
Il convient également de noter qu’elle devient de jour en jour un important contributeur fiscal pour les Collectivités (taxe professionnelle, taxe foncière).
La dynamisation de ce secteur dans nos Etats devrait permettre d'accélérer leur performance économique . 
Vivement que les nôtres de l'Afrique Subsaharienne lui emboîtent le pas.
Gabriel SOUNOUVOU
(Voir l'article ci-dessous)
 
Photo MAP     
    
Le Roi Mohammed VI a procédé aujourd'hui à l'inauguration de l'Institut spécialisé dans les métiers de l'aéronautique et de la logistique aéroportuaire (ISMALA) de Nouaceur.

La réalisation de ce centre de formation et d'excellence s'inscrit dans la volonté royale de parachever la qualification des jeunes, d'affiner leurs connaissances et de leur permettre de travailler dans les nouveaux métiers du Maroc, qui accusent un grand déficit en main d'œuvre qualifiée, tels que ceux liés à l'aéronautique.

Photo MAPMobilisant des investissements de l'ordre de 72,2 millions de dirhams, le nouvel Institut vient accompagner l'essor du secteur de l'aéronautique et la mise en œuvre du Pacte national de l'émergence industrielle (PNEI), comme il répond aux besoins en ressources humaines, qualifiées et de haut niveau, des industriels aéronautiques implantés au Maroc, particulièrement ceux installés au niveau de l'aéropôle de Nouaceur.

Construit sur une superficie de 15.000 m2, dont 8.940 m² couverts, ce pôle de formation constituera un vivier important pour cette industrie à forte valeur ajoutée, notamment dans les domaines de la chaudronnerie aéronautique, des matériaux composites, de l'ajustage-montage de cellules d'aéronefs, de la mécatronique, de l'usinage sur machines à commande numérique.
    
L'établissement, doté d'espaces et d'équipements de formations conformes aux normes et standards internationaux, assurera ainsi un large éventail de formations, mises en place par l'Office de la formation professionnelle et de promotion du travail (OFPPT) de manière concertée avec les Professionnels du secteur, avec une capacité d'accueil de 2.000 stagiaires. Il offrira ainsi des formations de niveau technicien et technicien spécialisé dans différents métiers de l'aéronautique et de la maintenance aéronautique, outre le perfectionnement des salariésdu secteur grâce à une offre de formation continue adaptée.

La réalisation de cet Institut vient conforter la place de l'aéropôle de Nouaceur, qui est en passe de devenir une vraie cité aéronautique accueillant un nombre croissant de références mondiales de l'aéronautique en quête d'opportunités de croissance (Bombardier, Boeing, EADS, Safran, le Piston Français, Creuzet Aéronautique, Ratier Figeac...).

Presque toutes les spécialités y sont représentées: la production, le traitement de surface, l'entretien des avions et moteurs, l'ingénierie, l'assemblage, câblage électrique et électronique. Le regroupement de ces activités industrielles de haute technologie permet au Maroc de se positionner sur l'échiquier international de cette industrie de pointe, avec une forte valeur ajoutée.

A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI a présidé la cérémonie de signature de deux conventions de partenariat entre l'OFPPT, la Royal Air Maroc (RAM) et l'Office National des Aéroports (ONDA).

La première convention, signée par le directeur général de l'OFPPT, M. Larbi Bencheikh et le PDG de la RAM, M. Driss Benhima, vise le développement de la formation professionnelle dans le secteur Aéronautique, plus particulièrement, par la mise en place de la formation de Techniciens de Maintenance Aéronautique et la réalisation de programmes de formation continue au profit du personnel de la RAM dans les différents domaines de compétences de l'OFPPT.

La deuxième convention a été signée par M. Larbi Bencheikh et le directeur général de l'ONDA, M. Dalil Guendouz. Elle vise la mise en place de filières de formation initiale destinées à répondre aux besoins de l'ONDA en ressources humaines, notamment la logistique aéroportuaire, la formation continue du personnel de l'ONDA et l'assistance par l'OFPPT aux opérations de recrutement au profit de l'ONDA.
 

paperli

Posts les plus consultés de ce blog

La Logistique est un art - Logistics is an art

En affirmant que la logistique est un art, je fais allusion à l'harmonie parfaite, sous-tendue par toute une coordination spécifique, que présente le secteur. Il s’agit notamment de la mise en oeuvre maillon par maillon,et ce, du début jusqu'à la fin, de tous les processus, pour une bonne réalisation d’une opération.Comme une note musicale, c’est l’ensemble des diverses sonorités jouées par chaque étape, telles que les difficultés rencontrées dans l’accomplissement d’une opération et tout le travail abbatu. C'est l’harmonie entre toutes les équipes, du plus petit employé au directeur général. Dans un opéra, vous pouvez croire que le triangle,ce petit instrument, n'a aucune fonction; mais il est d’une importance capitale au point où, une seule note incorrecte est ressentie par l'opéra entier ce qui peut ruiner toute l'harmonie.

Voilà aussi à quoi peut ressembler la logistique; une commande presque parfaite en début d’opération, peut se retourner en raison d'…

Commerce : Entrée en vigueur de l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges

Le Rwanda, Oman, le Tchad et la Jordanie ont présenté leurs instruments d'acceptation au Directeur général de l'OMC, Roberto Azevêdo, portant le nombre total de ratifications au-dessus des 110 requises. L’entrée en vigueur de cet accord ce 22 Février 2017, qui vise à accélérer le mouvement, la mainlevée et le dédouanement des marchandises aux frontières, marque le début d’une nouvelle phase des réformes destinées à faciliter les échanges dans le monde entier et crée une dynamique importante pour le commerce et le système commercial multilatéral dans son ensemble.
La décision d'intégrer dans un cadre plus général l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges  a été prise à la neuvième Conférence ministérielle de l’OMC tenue à Bali en Indonésie  du 3 au 7 décembre 2013 puis le protocole y relatif a été soumis le 27 novembre 2014 à l’acceptation des Membres. Conformément à l’article X:3 de l’Accord sur l’OMC le Protocole prend donc effet à l’égard des pays l’ayant accepté…

Recruitement : Operations Manager

Operations Manager Source : https://www.cdiscussion.com/me/cJobcontent.php?jobid=1012355(01) Entreprise/Structure: APM Terminals / Maersk Line
Ville, Pays: Abidjan, Côte d'Ivoire
Référence cDiscussion: 1012332
Niveau d'études minimum réquis: Non précisé
Expériences professionnelles demandées: 4 ans
Date limite de dépôt de dossier: 31-03-2016
Publié le 10/03/2016 à 12h11min56s
Email de réception des candidatures : Non précisé
Détails de l'offre:Operations Manager Abidjan Local Supply Chain/Logistics Operations Ref.: AT-099135
The Republic of Côte d’Ivoire is located in Western Africa, bordering on the south by the Atlantic Ocean. The population is estimated at 20 million with the capital city residing in Abidjan. The country is regarded as having a high level of religious freedom and diversity, with the predominant religion being Christianity, Muslim and animist.  Côte d’Ivoire boast lots of agricultural products like cocoa (1st worldwide producer), coffee, cotton, rubbe…