Accéder au contenu principal

Gabon: Grogne populaire après l'interdiction d'importation de vieilles voitures

             Au Gabon, le Conseil des ministres a décidé la semaine dernière d'interdire l'importation des voitures vieilles de plus de 3 ans. L'objectif est de protéger les populations contre les accidents et surtout protéger l'environnement. Le problème, c'est que le pouvoir d'achat des Gabonais est assez maigre. Et ces vieilles occasions importées dépannent les plus pauvres.

           Sa petite Toyota est vieille de 21 ans, mais André l'a transformée en « clando », c'est-à-dire, en voiture de transport en commun, circulant quasiment sans papiers dans les quartiers périphériques. « J'ai quatre enfants. C'est avec ça que j'ai eu mes enfants. Bientôt la rentrée scolaire, je dois me préparer pour inscrire les enfants ».
Quand André a appris qu'il est désormais interdit d'importer une voiture de plus de 3 ans au Gabon, il a simplement rigolé : « Libreville ne pollue pas plus qu'en Chine, non je suis désolé. En Afrique, on ne pollue rien par rapport aux autres pays industrialisés. »

          Complot des concessionnaires
          Quasiment tous les chauffeurs de clandos sont contre la décision : « Non c'est impossible », « Tu sais très bien que ce n'est pas possible, on ne peut pas le faire parce que tout le monde n'a pas les moyens de s'acheter une voiture et une maison », « Cela nous aide et ça aide la population, tout le monde est satisfait ».
          Les clients, eux, applaudissent : « c'est une bonne chose », « c'est une bonne décision, souvent dans les vieilles voitures on va avoir des accidents et c'est pas prudent », peut-on entendre.
Au Gabon, le marché des véhicules d'occasion explose : 15 000 à 20 000 occasions venue d'Europe sont déversées chaque année sur le marché, contre 5 000 véhicules neufs seulement. Les concessionnaires sont donc soupçonnés par certains d'avoir influencé la décision du gouvernement.

Posts les plus consultés de ce blog

Recruitement : Operations Manager

Operations Manager Source : https://www.cdiscussion.com/me/cJobcontent.php?jobid=1012355(01) Entreprise/Structure: APM Terminals / Maersk Line
Ville, Pays: Abidjan, Côte d'Ivoire
Référence cDiscussion: 1012332
Niveau d'études minimum réquis: Non précisé
Expériences professionnelles demandées: 4 ans
Date limite de dépôt de dossier: 31-03-2016
Publié le 10/03/2016 à 12h11min56s
Email de réception des candidatures : Non précisé
Détails de l'offre:Operations Manager Abidjan Local Supply Chain/Logistics Operations Ref.: AT-099135
The Republic of Côte d’Ivoire is located in Western Africa, bordering on the south by the Atlantic Ocean. The population is estimated at 20 million with the capital city residing in Abidjan. The country is regarded as having a high level of religious freedom and diversity, with the predominant religion being Christianity, Muslim and animist.  Côte d’Ivoire boast lots of agricultural products like cocoa (1st worldwide producer), coffee, cotton, rubbe…

29 Septembre : Journée mondiale de la Mer

Ce 29 septembre nous célébrons la "Journée Mondiale de la Mer" placée sous le thème "les transports maritimes, indispensables pour le monde".
Je rends hommage à tous ces hommes qui jour et nuit s'activent pour que parviennent dans nos assiettes les repas d'ailleurs, dans nos chambres le meilleur équipement électro-ménager, ou encore dans nos rues les voitures de nos rêves...la liste ne saurait être exhaustive.
Il m'est naturellement impossible de ne pas penser à ces femmes qui exercent dans le secteur maritime, ces héroînes !
Africa  Blog Logistics souhaite une excellente journée de la mer à tous ses lecteurs.

A propos de la journée :
Tous les ans, l'Organisation maritime internationale, ses 164 États Membres et ses trois Membres associés célèbrent la Journée mondiale de la mer, la dernière semaine de septembre. L'occasion de faire connaître à un large public les objectifs et les réalisations de l'Organisation mais aussi de le sensib…

A la découverte du Programme de politiques de transport en Afrique (SSATP)

Le Programme de politiques de transport en Afrique est un partenariat international réunissant 40 pays africains, des Communautés économiques régionales, des institutions continentales (Commission de l’Union africaine), des agences de l’ONU (Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique), des organisations des secteurs public et privé, et des agences et organismes de développement international. Tous les membres du SSATP sont unis dans leurs efforts de renforcement des politiques et stratégies pour la promotion d’un transport efficace, sûr et durable au service de la croissance économique et de la lutte contre la pauvreté en Afrique.
La mission du SSATP est de faciliter l’élaboration de politiques et, par suite, le renforcement des capacités dans le secteur du transport en Afrique subsaharienne. Des politiques adaptées favorisent un système de transport sûr, fiable et économiquement sain, aident les plus démunis à sortir de la pauvreté et les pays à intégrer la compétition i…